AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
FERMETURE DU FORUM
Vous pouvez cependant nous retrouver sur SCREW DESTINY, GOLDEN PALACE ou TACOSTOWN !! ♥

Partagez | 
 

 Épistolaire ❄ Julia&Nawel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nawel P. Sayanel



∞ Date d'inscription : 02/02/2015
∞ Messages : 97

MessageSujet: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Dim 8 Fév - 17:01





Julia & Nawel
12 Novembre 2012

Ma belle Julia,

Je sais que tu as toujours aimé les belles-lettres, que tu les gardes dans ta fameuse boîte bleue avec des papillons dessus et pourtant, je n'ai jamais eu l'audace de t'écrire. J'étais plutôt sms, le genre de chose rapide qu'on oublie facilement et qu'on ne retrouve pas vingt ans plus tard. Seulement cette fois c'est différent. Je ne veux pas spécialement que tu gardes cette lettre, je ne pense pas que tu voudras la conserver de toute façon. A vrai dire, je ne sais même pas à quoi je m'attends. Après ça, tu ne me répondras peut-être plus jamais et tu auras certainement raison. Je sais aussi que l'on s'est perdu de vu il y a un peu plus d'un an, et je n'ai nullement cherché à te revoir. Je ne me cherche aucune excuse, je ne voulais pas te revoir.
Tu es une fille bien Julia, l'une des meilleures que j'ai jamais connues, mais moi, je ne suis pas un homme bien. Je ne suis pas cet homme en qui tu trouvais une once de bonté. Tu as toujours su voir le bon en moi et je te remercie. Seulement je n'aurais supporté la pitié dans ton si beau regard...
Pour ce qui est du timbre, tu lis bien... Je suis en prison pour une peine de cinq ans, moins si je me tiens bien. Je n'ai tué personne, je n'ai violé personne, je ne faisais de mal à personne. Tu sais à quel point je ne pouvais faire de mal qu'avec les mots... Mais c'était différent, tout ce que je voulais, c'était survivre, pensant qu'au bout du tunnel si sombre qu'étais ma vie, une véritable lumière m'attendait... Si je ne voulais te revoir, c'est que durant toute cette année je vivais à la belle étoile, avec rien d'autre qu'un bout de carton usé comme parapluie, ou parasol selon la saison. Pour me nourrir, je me suis mis à voler. J'attendais que les gens partent et je me servais dans leur frigo. Je ne voulais faire de mal à personne... J'avais juste faim... Tellement faim... Mais ce n'est pas ça le plus important n'est-ce pas...
Je te souhaite tout le bonheur du monde tu sais, je te souhaite d'être heureuse et de trouver un homme qui te mérite pleinement. Si jamais, tu peux dire que ton ex est en prison et que je le tuerais s'il te fait du mal. Ou pas, ça risque de le faire fuir...

Merci encore pour tout Julia, je ne t'oublierais jamais

Une âme perdue à la recherche de la lumière.
code by Chocolate cookie



"Without you"
Il ne faut jamais dire qu'on a des regrets. Les regrets représentent tout simplement nos fautes, nos parcours, nos chutes, qui nous a permis alors de devenir ce que nous sommes aujourd'hui. Il ne faut jamais rien regretter, il faut juste assumer et continuer malgré tout, vivre avec, être conscient que nos sois-disant regrets nous servent à avancer. Sans eux, la vie n'aurait plus aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Julia Stevenson



∞ Date d'inscription : 17/07/2014
∞ Messages : 609

MessageSujet: Re: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Dim 8 Fév - 22:39

22 Novembre 2012
Nawel & Julia ♥




Mon tendre Nawel

Jamais un jour je n'aurai imaginé recevoir une lettre de ta part, encore moins venant du pénitencier de San Francisco. Tu me connais trop bien pour savoir qu'effectivement ta lettre finira dans cette fameuse boîte bleue. En même temps tout ce qui vient de toi, a une saveur particulière dont je ne peux me passer. Et que tu me dises que tu ne veuille plus me revoir me blesse plus que cela ne devrait...
Tu dis que je suis une fille bien, et effectivement je m'efforce de l'être. Seulement tu sais aussi que je ne m'arrête pas à ceux qui n'en valent pas la peine. Hors entre toi et moi ce fut, comment dire, animale ? Bestiale ? Enfin c'était beaucoup chose et je ne l'ai jamais regretté alors je t'interdit de dire que tu es un homme mauvais. Tu es peut être en prison, mais à la rigueur, qu'importe les raisons, je resterais là, parce que je t'aime, parce que entre nous c'est plus qu'une histoire de sexe sans être une histoire d'amour.
Nawel, je sais que tu as toujours été un homme très fier, ne voulant demander de l'aide à personne, mais tu sais aussi que jamais je n'aurai refusé que tu viennes vivre avec moi, que l'on partage le même lit le temps que tu te relève. Après je ne sais pas, peut être que tu ne m'a pas jugé assez digne de confiance.....je l'accepte....
Et pour ce qui est des hommes haha c'est pas demain la veille que je trouverais celui qui t'arrivera à la cheville niveau sexe, et qui sera accepté par mon frère. Et bref après tout on s'en fout. Je n'attend qu'une chose, c'est que l'on puisse se revoir.
Est ce que tu accepterais que je vienne te voir en prison ? Je comprendrais que tu n'acceptes pas. Et qu'importe ta décision, tu pourras toujours compter sur moi. Parce que, parce que voilà c'est toi et moi tout simplement.

                                         
                                               Une lumière dans le noir.....


Emi Burton




   
Bazinga.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.@ ALASKA.
   




Dernière édition par Julia Stevenson le Mer 24 Juin - 10:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nawel P. Sayanel



∞ Date d'inscription : 02/02/2015
∞ Messages : 97

MessageSujet: Re: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Lun 9 Fév - 18:35





Julia & Nawel
27 Novembre 2012

Ma magnifique Julia,

Recevoir de tes nouvelles me fait plaisir. Tu aurais pu m'en vouloir, pour mon silence, pour ma chute, pour tout... Mais tu es encore là, tu es toujours là.

Je ne dis pas que je ne veux plus te revoir, bien au contraire, la vérité est que ne mérite pas de te revoir. Comment puis-je espérer avoir la chance d'être de nouveau à tes côtés alors que je ne dois être que déception à tes yeux ?
Mais tu as raison sur une chose, entre nous, c'est bien plus qu'une histoire de sexe Julia. Tu es l'une des femmes les plus importante de mon existence et c'est certainement pour ça que je n'ai pu avouer la défaite que j'ai eu sur la vie. J'ai préféré disparaître et te laisser dans la lumière alors que je m'enfonçais dans l'ombre et le froid. Et je refuse catégoriquement que tu penses une seule seconde ne pas en valoir la peine ! Je vais me répéter mais tu es l'une des seules en qui j'offre une confiance inconditionnée. Tu crois vraiment que je vais passer mes journées à écrire des lettres à je ne sais combien de personnes ? Tout comme tu sais que je suis un homme fier, tu sais que mes relations sérieuses ne se comptent que sur les doigts d'une main. Je suis un homme solitaire, et pourtant je dois avouer que j'ai besoin de toi...
Ce que tu me dis me fait chaud au cœur, terriblement, et cela ne me fait que t'aimer toujours plus. Que ferais-je sans ma petite Julia ?
Mais pour ce qui est d'un homme, je ne doute pas de toi. Je sais que tu trouveras celui qui te mettra en valeur, celui qui te rendra heureuse et c'est tout ce que voudront tes frères. Un homme d'honneur et un homme bon avec toi. C'est ce que je veux pour toi aussi.

Pour ce qui est de venir, je pense que même si je disais non tu viendrais m'en mettre une et me dire que je n'ai pas à te donner d'ordre, ce qui est vrai. Je ne refuserais jamais que tu viennes, même si te voir entre ses murs sera difficile, tu seras mon rayon de lumière, et Dieu sait que j'en ai besoin.

Un homme qui attend sa lumière avec impatience.
code by Chocolate cookie



"Without you"
Il ne faut jamais dire qu'on a des regrets. Les regrets représentent tout simplement nos fautes, nos parcours, nos chutes, qui nous a permis alors de devenir ce que nous sommes aujourd'hui. Il ne faut jamais rien regretter, il faut juste assumer et continuer malgré tout, vivre avec, être conscient que nos sois-disant regrets nous servent à avancer. Sans eux, la vie n'aurait plus aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Julia Stevenson



∞ Date d'inscription : 17/07/2014
∞ Messages : 609

MessageSujet: Re: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Lun 9 Fév - 18:59

3 Décembre 2012
Nawel & Julia ♥




Mon tendre Nawel

Tu as raison, je t'en ai voulu pour ton silence. Je ne comprenais pas, du jours au lendemain tu m'a privée de ta présence et j’admets que cela a été dur. Et puis je me suis faite une raison, je me disais que quand tu aurais besoin de moi, tu reviendrais et c'est cette pensée qui m'aider à ne pas de détester pour m'avoir privée de toi. Je n'était pas prête, et je ne lui suis toujours pas, mais maintenant je comprend mieux.
Ce que tu me dis me touche, tu n'imagines même pas, c'est pour cela que j'aurai préféré te garder dans la lumière avec toi plutôt que tu ne t'enfonces tout seul. Mais on ne refait pas l'histoire et surtout je ne pourrais pas te refaire. Tu es toi et je n'ai aucune raison de vouloir te changer.
Et puis qui sais, tu pourrais écrire à bon nombre de tes conquêtes, je suis sure que beaucoup d'entre elle se précipiterais pour te voir. Personne ne peux te résister.
Si tu m'avais laissé t'aider plus tôt, peut être qu'on serait ensemble à l'heure actuelle. Chez moi bien au chaud. Mais tu pourras toujours compter sur moi. Il te suffit de le demander et je ferais tout ce dont tu as besoin.

Je t'avoue que pour l'instant je n'ai pas besoin d'un homme dans ma vie. Je vais continuer à mener ma petite vie tranquille et le moment venu, oui peut être que je rencontrerait cette personne avec qui je voudrais faire ma vie. Pour l'instant non.

Tu me connais que trop bien, si tu avais refusé, je me serais pointé dès le lendemain en hurlant que tu es qu'un enfoiré pour refuser de me voir, et je taperais du pied et du poing. Est ce que tu as besoin de quelque chose en particulier ? Quelque chose que je peux te ramener ? Et ma question va être très conne, mais est ce que tout va bien pour toi ? Est ce que tu arrives à t'en sortir en prison ? Je veux dire tu n'es pas avec des tueurs psychopathes qui ne rêvent que de te tuer ? Sinon j’irai leur dire deux mots et je deviendrais leur pire cauchemars mouhahaha.
Je viendrais très bientôt.


                          Ta lumière dans le noir.


Emi Burton




   
Bazinga.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.@ ALASKA.
   




Dernière édition par Julia Stevenson le Jeu 5 Mar - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nawel P. Sayanel



∞ Date d'inscription : 02/02/2015
∞ Messages : 97

MessageSujet: Re: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Ven 27 Fév - 11:18





Julia & Nawel
8 décembre 2012

Ma tendre Julia,

Merci pour ton honnêteté. Je ne veux pas spécialement lire des excuses ou des mensonges comme quoi tu ne m'en voudrais pas. Bien sûr que tu as dû m'en vouloir d'avoir disparu de ta vie du jour au lendemain. Et tu as aussi raison sur une chose, si j'ai finit par t'écrire c'est que j'ai besoin de toi. Depuis qu'on s'est rencontrés, j'ai toujours eu besoin de toi. Je ne voulais peut-être pas me l'admettre. Tu me connais, je me suis toujours caché sous mes airs mais voilà ou j'en suis maintenant. J'ai besoin de toi Julia, et savoir que tu es toujours là pour moi est d'un plus grand réconfort que d'être ici avec un toit.
On ne refait pas l'histoire non, et malheureusement je me demande si je changerais quelque chose. Tu peux être déçu de savoir cela, mais le fait est que mon orgueil est touché, et que j'aurais préféré m'en sortir et venir te voir dans un costume magnifique pour te dire que j'ai enfin réussi. Mais quand on devient honnête on ne réussit pas, la preuve. J'ai oublié qui j'étais, jusqu'à ce qu'enfin je redevienne moi. La rue est de ces remèdes les plus radicaux.
Pour ce qui est des autres, tu sais que je n'en veux pas. Je n'ai nulle envie que nombre de personnes me voient derrière cette vitre. Elles ne me résistent pas, et pourtant, elles devraient.

Pour ce qui est d'un homme, je te reconnais bien là. Forte. Tu n'as besoin de personne pour être toi. Je dois aussi avouer que, égoïstement je me réjouis de cette nouvelle.

Du coup, je t'attends prochainement. Je n'ai besoin de rien si ce n'est ta présence, mais je te préviens tout de suite, même si j'ai confiance en toi, je refuse de voir une once de pitié dans tes yeux. Je veux te voir sourire, je veux pouvoir te parler comme si nous étions dans un café et non dans cet endroit lugubre.
Pour ce qui est de la prison, ce n'est pas aussi lugubre que tout le monde le pense. Je vais bien Julia, je suis une ombre, je ne parle pas plus qu'à l’extérieur. Cet endroit est fait pour moi, un endroit sombre et remplit d'un silence douloureux. Mais merci de me faire sourire, car crois-moi, le jour où je te laisserais toi entrer en prison, ou les autres avoir l'espoir de de te toucher, n'est clairement pas arrivé, comparé au jour ou je vais te voir.

Un homme enfermé entre quatre murs, impatient de te revoir.
code by Chocolate cookie



"Without you"
Il ne faut jamais dire qu'on a des regrets. Les regrets représentent tout simplement nos fautes, nos parcours, nos chutes, qui nous a permis alors de devenir ce que nous sommes aujourd'hui. Il ne faut jamais rien regretter, il faut juste assumer et continuer malgré tout, vivre avec, être conscient que nos sois-disant regrets nous servent à avancer. Sans eux, la vie n'aurait plus aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Julia Stevenson



∞ Date d'inscription : 17/07/2014
∞ Messages : 609

MessageSujet: Re: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Jeu 5 Mar - 9:33

15 Décembre 2012
Nawel & Julia ♥




Mon tendre Nawel.

Mentir n'a jamais été ma spécialité, pourtant par écrit, j'aurai pu le faire facilement, te dire que ton absence ne m'a rien fait, mais je ne serais pas très crédible et tu n'y croirait pas non plus. Pendant longtemps j'ai essayé de suivre ta trace, essayait de comprendre pourquoi tu avais fait ce choix de m'abandonner. Parce que oui je l'ai vécu comme un abandon, et après je me suis dit que justement c'était ton choix et que je n'avais qu'à me soumettre à ça. Mais maintenant j'ai de tes nouvelles et même si pour l'instant ce n'est que des lettres, c'est mieux que rien. Et ne t'inquiète pas, si tu peux être sur d'une chose, c'est que tu pourras toujours compter sur moi. Même dans 150 ans quand je serais morte et toi vivant je te viendrais en aide !!
Bah oui tu comprends, si je suis un fantôme je pourrais t'envoyer des signes et te dire que telle ou telle personne n'est pas digne de confiance, et ce genre de truc que font les fantômes quoi ^^

Si on pouvait refaire l'histoire, la vie serait peut être trop simple....et au final je me rend compte que je referais l'histoire pour mes proches, pour toi plus que pour moi. Le bonheur des miens me rend complète, et te sachant en prison je ne suis plus complète. Et pourtant je t'assure que ton orgueil à la con j'ai envie de le taper, de l'enterrer et je sais pas de l'envoyer balader loin très loin, mais toi sans ton orgueil ça ne serait plus la même chose.

Je suis obligé de te contredire sur une chose, je ne suis pas forte. Je donne cette impression, mais ce n'est pas le cas, seulement ce n'est à toi que je vais me plaindre Nawel. Déjà parce que ça ne serait pas juste et surtout parce qu'on s'en fout haha.

Je viendrais pour Noël !! Je sais que ce n'est pas la période la plus joyeuse pour toi, mais au moins cette année elle me permettra de venir à San Francisco pour ma mère et mon frère, et maintenant pour te revoir. Et ne t'inquiètes surtout pas pour mon comportement, je commencerais d'abord par t'engueuler pour être en prison avant d'agir normalement. Je sais que la pitié est la pire des choses que l'on puisse ressentir, surtout de la part des gens que l'on aime. Et je t'aime Nawel alors la pitié sera bien l'une des choses que tu ne verras jamais chez moi.
Seulement tu as tort, la prison n'est pas faite pour toi. Tu n'es pas une ombre et tu n'es pas lugubre ou quoi que ce soit !! Tu es tellement plus que ça.

C'est dommage que j'ai déjà trouvé mon stage à New-York, parce que sinon j'aurai pu demander de le faire à la prison de San Francisco, parce que je suis sure que vos tenues sont toujours aussi ringardes, et que le orange ne te convient absolument pas. Tu es tellement mieux en costume ou même sans rien....Mais je pense pas que la prison de San Francisco puisse avoir un département stylisme.

Je viendrais très vite Nawel, je te le promet, Noël n'est pas si loin, en attendant je me délecte d'avoir de tes nouvelles !! Même si tu dis que tu es une ombre en prison, fait attention toi. Peter-Pan avait perdu son ombre et il l'avait mal vécu, alors ne te perds pas s'il te plaît. Dans le Seigneur des Anneaux, Galadriel dit une phrase que je trouve très belle !! Bon à la base elle parle d'une pierre qui correspond à une étoile, mais tu vois, imagine que je suis une pierre (oui je suis toujours aussi timbrée ^^) « Puisse cette lumière vous éclairer dans les endroits sombres où toutes les autres lumières seront éteintes....


                Julia ta petite pierre qui te tiens compagnie





Emi Burton




   
Bazinga.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.@ ALASKA.
   




Dernière édition par Julia Stevenson le Mar 21 Avr - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nawel P. Sayanel



∞ Date d'inscription : 02/02/2015
∞ Messages : 97

MessageSujet: Re: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Lun 6 Avr - 20:45





Julia & Nawel
8 décembre 2012

Ma tendre amie,

Cela me fait un pincement au cœur de penser que j'ai pu te faire du mal alors que je voulais clairement le contraire. Je ne pensais pas que tu me chercherais et j'en suis touché, mais le fait que tu l'ai prit comme un abandon me fait mal au cœur. Je sais que tu as connu l'abandon et je ne veux pas que tu me m'assimiles à cet homme. Je tiens à toi, plus que tout et c'est certainement pour cela que j'ai agis de la sorte. Tu ne mérite pas quelqu'un comme moi dans ta vie, un boulet qui sombre ne doit pas s'agripper à la chevilles des personnes auquel il tient pour les entraîner avec lui.
Je sais que tu seras toujours là pour moi, et c'est pour ça que revenir vers toi fut "facile". Parce que je peux toujours compter sur toi, parce que tu es certainement la seule en qui j'ai une confiance infaillible. Merci, merci d'être toujours là pour moi.

On ne peut refaire l'histoire, c'est certain mais la vie est faite pour faire des erreurs. Ainsi nous grandissons. Finir ici me fait grandir d'une certaine manière, et il me ramène à toi.

Et c'est là que tu te trompes, mais tu es bel et bien une femme forte. Tu as une estime si basse de toi que tu ne le vois pas.

J'ai hâte alors. Tu seras mieux que le Père Noël, ton sourire le plus beau cadeau que j'emporterais avec moi le plus longtemps possible dans cette cellule. Te savoir revenu à San Francisco me plaît, égoïstement. Et j'assumerais la punition, je t'écouterais me punir m'empêchant de passer la barrière pour t'embrasser heureux de te revoir.

Pour nos tenu, c'est le même orange que l'ont voit à la télévision, rien d'original là dedans. Par contre je refuse que tu côtoie d'autre personne de la prison que moi.

En tout cas, je t'attends sagement, je compte les jours, les heures avant de te revoir. Que puis-je faire d'autre que de penser à toi, de t'imaginer heureuse. C'est ce qui me permet de ne pas me perdre. Je ne pense pas tant à moi, mais je pense aux autres, car ce sont les autres qui me maintiennent hors de l'eau. Merci encore Julia, et je ne te le dirais jamais assez. Alors je répondrais le plus simplement possible "Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. "

Ton fêlé qui laisse entrer ta lumière.
code by Chocolate cookie



"Without you"
Il ne faut jamais dire qu'on a des regrets. Les regrets représentent tout simplement nos fautes, nos parcours, nos chutes, qui nous a permis alors de devenir ce que nous sommes aujourd'hui. Il ne faut jamais rien regretter, il faut juste assumer et continuer malgré tout, vivre avec, être conscient que nos sois-disant regrets nous servent à avancer. Sans eux, la vie n'aurait plus aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Julia Stevenson



∞ Date d'inscription : 17/07/2014
∞ Messages : 609

MessageSujet: Re: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Mar 21 Avr - 11:26

21 Décembre 2012
Nawel & Julia ♥




Mon tendre Nawel,

Comment vas-tu ?
Tu ne peux absolument pas te comparer à cet homme qui pourrait se faire appeler « mon père »,, il m'a abandonné sans jamais donner de raison, ni se soucier du mal qu'il faisait. Toi au contraire tu es revenu vers moi, et tu m'a tout expliqué. Alors on peut dire que ce n'était qu'un demi abandon, le plus important c'est d'avoir de tes nouvelles aujourd'hui, le reste on peut le ranger de côté dans une boîte qu'on laissera au grenier ou à la cave.
Et tu es loin d'être un boulet, et les amis sont aussi fait pour ça, être présent dans les moments les plus difficiles. C'est bien à cela qu'on les reconnaît non ? Donc ne me remercie pas pour être présente, c'était simplement normal et naturel.

Si tu veux, je pourrais même venir habiller comme un lutin de noël pour être encore plus dans cet esprit, parce que Noël c'est la période la plus magique de l'année, et avec de la neige à New-York c'est encore mieux, j'aimerais que tu sois avec moi pour en profiter, qu'on fasse une bataille de boules de neiges, avant de rentrer prendre un chocolat chaud tout en se pelotonnant sous la couette.
Ne pas pouvoir t'embrasser sera une torture pour moi aussi, mais malheureusement nous n'auront pas d'autre choix. Il faudra attendre ta libération. Quand sors tu d'ailleurs ? Et je suis obligé de te contredire, mais en venant te voir, je serais obligé de côtoyer d'autre gens en prison. Je dirais au moins 5 gardiens différents avant d'arriver jusqu'à toi. Mais ça sera tout je pense.

Est ce que je peux te faire parvenir quelques choses en prison ? Je sais pas des livres, ou des chocolats ou n'importe quoi d'autre ?
Si penser à moi et aux autres t'aident à tenir alors c'est une bonne chose, parce que je compte bien te retrouver en entier quand tu sortiras. Et arrête de me dire merci (maintenant je comprends mieux mon frère qui n'aimait pas non plus quand je le lui disais constamment ^^) tout ce que je fais pour toi et normal. Tu te doutes bien que si je n'avais plus voulu entendre parlé de toi, je n'aurai jamais répondu à ta première lettre. Alors stop les merci.  Je suis impatiente aussi de te revoir.
J'espère surtout que tu n'as pas de problèmes avec les autres détenus, sinon je vais les taper un par un haha. Ne te pers pas trop dans l'ombre Nawel.


Julia.





Emi Burton




   
Bazinga.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.@ ALASKA.
   




Dernière édition par Julia Stevenson le Jeu 14 Mai - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nawel P. Sayanel



∞ Date d'inscription : 02/02/2015
∞ Messages : 97

MessageSujet: Re: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Dim 10 Mai - 12:15





Julia & Nawel
23 décembre 2012

Ma belle Julia,

Je vais bien, ne t'en fais pas pour moi. Je vais tout aussi bien que tu ne m'en veux pas, que tu me pardonnes mon erreur du passé. Je ne sais pas ce que j'aurais fait en vérité, si tu avais décidé de m'ignorer et de me rayer de ta vie. Même si je ne l'avoue guère, et que je le dirais sûrement qu'une seule fois; pas que j'ai honte ou que je ne veuille pas te le dire, mais tu me connais; j'ai besoin de toi. Tu es bel et bien l'amie que tout le monde rêverais d'avoir, mais que si peu on la chance de connaître.

Je pense que venir en mère Noël serait bien mieux, mais je ne supporterais pas de voir les autres te regarder. Tu me demandes dans ta lettre ce que tu peux m'apporter. Tu peux toujours m'apporter une photo de toi en lutin, en mère Noël ? Quelque chose qui me rappelle toi, chaque jour, et qui me donne espoir qu'un jour, on sera de nouveau réunit dehors. Pour ce qui est du livre, j'ai la chance qu'il me laisse mon livre préféré. Et puis il y a une petite bibliothèque en prison. Si elle ne réunit pas tous les chefs d'oeuvre de la littérature, c'est déjà une bonne chose je crois.

Désolé pour cette lettre aussi courte, je n'ai pas le temps d'en faire plus. Mais sache que je pense souvent à toi, et que tes lettres sont mon échappatoire, ma liberté, une liberté rien qu'à nous.

Nawel
code by Chocolate cookie



"Without you"
Il ne faut jamais dire qu'on a des regrets. Les regrets représentent tout simplement nos fautes, nos parcours, nos chutes, qui nous a permis alors de devenir ce que nous sommes aujourd'hui. Il ne faut jamais rien regretter, il faut juste assumer et continuer malgré tout, vivre avec, être conscient que nos sois-disant regrets nous servent à avancer. Sans eux, la vie n'aurait plus aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Julia Stevenson



∞ Date d'inscription : 17/07/2014
∞ Messages : 609

MessageSujet: Re: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Jeu 14 Mai - 12:15

13 Janvier 2013
Nawel & Julia ♥




Mon tendre Nawel,

BONNE ANNNNNNNNNNNNNNNNNEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!! Je ne sais pas si elle serait vraiment bonne alors que tu es en prison, mais en tout cas j'espère qu'elle se passera bien.
Tu me manque déjà tellement. Te voir m'a fait du bien même si devoir te laisser dans cet endroit était dur. Je suis déjà de retour à New-York et depuis tout me semble un peu fade. Mais j'ai réussi à passer une bonne soirée de nouvel an alors j'imagine que tout n'est pas perdu.
Et toi qu'as tu fais ? Est ce que l'on fête vraiment une nouvelle année en prison ? Je dois avouer que cela m'intrigue.

Sinon, je suis contente j'ai réussi à trouver un stage dans une grande maison de couture, je pense que je vais faire pas mal de nuit blanche pour être au niveau, ou pour tout simplement suivre le rythme mais je suis contente. C'est une grande opportunité et puis surtout la fashion week arrive à grand pas. Avec un peu de chance je pourrais croiser Anna Wintour. Ou mieux, t'imagine on m'autorise à faire défiler l'une de mes créations ? Bon okay je n'y crois pas trop, mais c'est beau de rêver.

Et bref, je parle, je parle, mais je ne demande même pas de tes nouvelles, c'est pas très sympa de ma part... Tu as le droit de me disputer. Comment tu vas ? Est ce que tout se passe bien ? Je regarde pas mal de série policière, est ce que les gardiens te traitent bien ? Tu ne vas pas en cellule d'isolement hein ?

Je pense souvent à toi aussi Nawel. Surtout n'hésite pas à me dire si tu as besoin de quelque chose.


Tendrement, Julia.





Emi Burton




   
Bazinga.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.@ ALASKA.
   


Revenir en haut Aller en bas
Nawel P. Sayanel



∞ Date d'inscription : 02/02/2015
∞ Messages : 97

MessageSujet: Re: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Ven 12 Juin - 22:33





Julia & Nawel
29 Janvier 2013

Ma chère amie,

Bonne année à toi aussi, je te souhaite le meilleur et je sais déjà que tu mets tout en œuvre pour que celle-ci se termine en beauté avec Noël. Pour ce qui est de moi, dis-toi que j’ai un toit au-dessus de la tête et c’est tout ce qui compte. Je sais aussi qu’elle sera merveilleuse parce que tu me rends visite dès que tu le peux, et je ne te remercierais jamais assez pour cela. Ca compte beaucoup pour moi.

Te voir m’a aussi fait un bien fou. Ce fut un regain d’énergie et de bonne humeur qui réchauffe le cœur. Si me laisser derrière toi a été dur, je dois admettre que te voir dans ce cadre qu’est la prison était étrange. Tu es une personne droite, généreuse, et j’aurais préféré que tu ne côtoies jamais ce genre d’endroit… Enfin je ne suis pas là pour te sermonner, au contraire, merci encore d’être venue.
Ne pense pas à la vie comme étant plus fade. Au contraire, profite de la liberté pour moi, réchauffes-toi des rayons de soleil, observe ce qui t’entoure, la nature, les couleurs, et la prochaine fois que tu viens me voir, je veux que tu me décrives tout cela du mieux que tu le peux. Ce n’est pas à l’extérieur que la vie semble fade, mais en prison. Je compte sur toi pour rehausser tout cela.

Pour ce qui est du nouvel an, nous avons pu être dans la cour jusqu’à une heure du matin et puis nous sommes retourné en cellule. J’ai profité ainsi de la lune et des étoiles, une belle nuit en sommes.

Je te félicite pour le stage ! Je n’ai aucun doute sur ton talent tu sais. Tu as toujours été très doué déjà pour le dessin ensuite pour la physionomie des gens et voir ce qui leur va ou non. Tu es faite pour ce métier, et je ne suis pas le seul à le voir ! Je ne dis pas n’importe quoi tous le temps non plus ! Et si ce n’est cette année, je sais que dans le futur, toutes les femmes s’arracheront tes créations (oui, j’ai bien dit TOUTES !)

Tu fais bien de parler, tu te doutes que je n’ai pas grand-chose à raconter.  Je peux te dire qu’en ce moment je suis de corvée de cuisine, et que les prisonniers me remercient pour cela. Je dois être celui qui sert le truc le moins dégueulasse, je crois que c’est une sorte de compliment.
Sinon oui, les gardes me traitent bien. Je suis le genre de prisonniers calmes avec qui on aime bien converser, je crois. En tout cas, je n’ai clairement pas à me plaindre.

Merci encore à toi, et à très vite.

Ton prisonnier du nouvel an.
code by Chocolate cookie



"Without you"
Il ne faut jamais dire qu'on a des regrets. Les regrets représentent tout simplement nos fautes, nos parcours, nos chutes, qui nous a permis alors de devenir ce que nous sommes aujourd'hui. Il ne faut jamais rien regretter, il faut juste assumer et continuer malgré tout, vivre avec, être conscient que nos sois-disant regrets nous servent à avancer. Sans eux, la vie n'aurait plus aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Julia Stevenson



∞ Date d'inscription : 17/07/2014
∞ Messages : 609

MessageSujet: Re: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Mer 24 Juin - 10:05

03 Mars 2013
Nawel & Julia ♥




Nawel, libre dans ta tête,

Alors déjà je m'excuse pour le début de ma lettre, mais je sais pas, à l'atelier il y a aussi un stagiaire français et du coup il met plein de musique de chez lui pour travailler dans la joie et la bonne humeur. Mais du coup la dernière fois il a fait un apéro chez lui, et dans sa playlist il y avait « Diégo ». Elle est pas très heureuse comme chanson, mais elle elle raconte l'histoire d'un gars qui est en prison pour avoir pensé trop haut. Et bon d'accord ça n'a rien à voir avec toi, mais du coup il est en prison mais il est libre dans sa tête. Et toi aussi. Pas pour les même raisons que le Diégo de la chanson, mais toi aussi tu restes libre dans ta tête. Et bref je dis beaucoup de chose pour ne rien dit.

Et puis je m'excuse aussi de ne pas avoir pu t'écrire plus tôt, mais avec la fashion week qu'on a du préparer, j'ai passé plus de temps au boulot que je chez moi et du coup voilà. J'espère que tu ne m'en voudras pas trop. Mais pouvoir vivre cet événement de l'intérieur c'était juste génial, et m'a vraiment convaincu que c'était vraiment le boulot de mes rêves. Et devine quoi, j'ai vraiment croisé Anna Wintour, j'étais même assise à côté d'elle à un moment. Évidemment je ne lui ai pas parlé – je voulais pas foutre en l'air une carrière qui n'a pas encore commencé – mais j'étais dans tout mes états. D'ailleurs en rentrant j'en ai crié et dansé de joie chez moi.
Merci de croire en moi en tout cas. Je sais pas si un jour quelqu'un s'arrachera mes créations, mais c'est beau d'y croire. Avec un peu de chance je trouverai juste une bonne place et ça m'ira très bien. Ou alors je n'ai aucun talent et je vais finir dans une vieille entreprise qui fait des vêtements à la chaîne. Je sais pas, on verra. Mais bon je me dit que si j'ai réussi à décrocher mon stage c'est que j'ai un minimum de talent.

D'ailleurs rien à voir, mais je vais bientôt revenir sur San Francisco. Pour quelques jours seulement, ou alors une semaine. Ca va devenir un peu plus calme à l'atelier, et du coup ils nous autorisent à prendre quelques jours début Mars. Ca va faire du bien, je pourrais profiter de ma mère, mon frère, me ressourcer tout ça. Et surtout je pourrais venir te voir.
Je sais que tu n'aimes pas trop que je viennes parce que selon toi ce n'est pas un endroit pour moi, blablabla mais c'est pas grave. Et puis comme ça je pourrais te décrire avec exactitude ce qu'il se passe dehors. Je pourrais même le dessiner si tu veux.

Tu me manque et j'ai hâte de te voir.


    Julia, une fille dans le vent.




Emi Burton




   
Bazinga.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.@ ALASKA.
   




Dernière édition par Julia Stevenson le Mer 15 Juil - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nawel P. Sayanel



∞ Date d'inscription : 02/02/2015
∞ Messages : 97

MessageSujet: Re: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Lun 6 Juil - 12:40





Julia & Nawel
9 Mars 2013

Ma tendre Julia,

Merci pour cette chanson, je l'ai eu en tête pendant des jours et j'ai préféré ne pas la siffler à haute voix, je pense que cela aurait été de mauvais goût. Et puis, la chanter en français, même si je connais l'air, je ne connais nullement les paroles.
En tout cas, je suis heureux de voir que tu penses toujours à moi. Si je n'ai rien d'autre à faire que d'attendre tes lettres, je n'ai nul doute que tu as énormément de chose à vivre. C'est bien, tu as raison de profiter de ta liberté, et chaque fois que je t'imagines dans le parc en train de faire des bulles, dans ta chambre en train de dessiner ou chez ta mère pour le thé, cela me donne le sourire pendant des heures. Maintenant, savoir que tu as été à la fashion week va me faire sourire pendant des jours. Combien de fois tu m'as parlé de ça et je me suis moqué parce que je ne comprenais pas vraiment. Tu es faite pour ce métier, et je crois en toi, j'ai toujours cru en toi depuis le jour où tu m'as montré ton premier dessin, une robe rose pâle tu t'en souviens ? En tout cas tu es talentueuse et les gens s'en rendront vite compte. Même cette Anna Wintour donnera tout pour avoir de tes créations, on pari ?

Je crois que c'est égoïste, mais j'ai terriblement hâte que tu viennes me voir. Sachant que je ne peux t'empêcher de fréquenter cet endroit de malheur, têtue que tu es, je vais profiter de ta présence le plus longtemps possible. Oui, j'ai hâte de te voir et oui, dessine-moi le paysage que tu aimes le plus au monde et ensuite, tu me le décriras. Ainsi, chaque fois que je regarderais ton dessin, j'aurais l'impression d'être avec toi et de ressentir tout cela...

Tu me manques aussi, reviens-moi, vite.

Nawel, ton John Smith.
code by Chocolate cookie



"Without you"
Il ne faut jamais dire qu'on a des regrets. Les regrets représentent tout simplement nos fautes, nos parcours, nos chutes, qui nous a permis alors de devenir ce que nous sommes aujourd'hui. Il ne faut jamais rien regretter, il faut juste assumer et continuer malgré tout, vivre avec, être conscient que nos sois-disant regrets nous servent à avancer. Sans eux, la vie n'aurait plus aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Julia Stevenson



∞ Date d'inscription : 17/07/2014
∞ Messages : 609

MessageSujet: Re: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Mer 15 Juil - 23:23

13 Mars 2013
Nawel & Julia ♥





John Smith,

En lisant ta dernière lettre tu m'a donné envie de faire des bulles, alors du coup dès que j'ai eu le temps j'ai été en acheter dans un magasin, bon je dois avouer qu'au début j'avais aussi pris un tube pour toi et puis finalement je l'ai utilisé avec une amie, mais promis dès que tu sors on en achètera ensemble pour en faire tout plein, tout plein. Et je te prendrais en photo et voilà on sera content !!
Je préfère ne pas parier, parce que je sais que tu vas perdre. Mais même si Anna Wintour ne met pas en avant avoir pu l'approcher d'aussi près c'était juste trop génial et je sais. Par contre je suis étonné que tu te souviennes encore de mon premier dessin !! D'ailleurs je n'en suis pas particulièrement fière. Enfin si, il est réussi, mais je sais pas. De toute façon comme je ne suis jamais satisfaite de ce que je fais alors bon on a du boulot quand même. Peut être un jour j'aurai juste une boutique à moi et rien que ça, ça me rendrait heureuse.

Tu as raison, tu auras beau me dire à chaque fois que tu ne veux pas me voir, ou alors même m'interdire de venir te voir, ça ne fonctionnerait pas. La têtuterie est un trait de caractère des Stevenson, depuis le temps tu devrais le savoir en plus.
Et d'accord, je vais m'appliquer pour te faire un magnifique dessin. J'hésite entre deux endroits, tu sais que j'adore aller au lac de San Francisco, ou alors un parc tout aussi magnifique à New-York. Je vais prendre ma décision et te faire ça.
Mais pour l'instant ne t'inquiètes vraiment pas pour moi, je profite de ma vie dans la grosse pomme, dès que je peux je m'autorise une sortie et sinon je donne mon maximum pour atteindre mon rêve et voilà, il ne reste plus que tu sortes de prison et tout ira bien !!
Mais surtout, prépare toi à ma venue, parce que je viens dans quelques jours. Peut être tu auras ma lettre après ma venu, ou alors ça suivra son cours normal, mais en tout cas, le 15 Mars je serais à San Francisco et le 16 je viens te voir !!


Julia une nymphe des bois !



Emi Burton




   
Bazinga.
J’ai entendu dire que quand on est perdu le mieux à faire c’est de rester où on est et d’attendre qu’on vienne vous chercher, mais personne ne pensera à venir me chercher ici.@ ALASKA.
   


Revenir en haut Aller en bas
Nawel P. Sayanel



∞ Date d'inscription : 02/02/2015
∞ Messages : 97

MessageSujet: Re: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Dim 26 Juil - 20:54





Julia & Nawel
26 Mars 2013

Ma petite bulle,

J'aurais bien voulu te voir faire des bulles, tu devais être magnifique et te voir profiter de la vie comme ça doit être un bien beau spectacle. Je ne suis pas certain que la vision de ma personne faisant des bulles soit aussi mignonne mais bon, quand je sortirais qui sait ce qu'on fera ensemble.
Roh, moi qui étais prêt à parier n'importe quoi, tu te rends compte si tu as raison c'est moi qui le payerais. Du coup, il vaudrait mieux qu'on parie dans ton intérêt si tu es aussi sûr de toi pour ce qui est d'Anna Wintour. Si non, c'est moi qui gagnerais et je pense que je serais plein d'imagination pour ce qui concerne la suite. Pour ce qui est de ton premier dessin, oui, je ne l'ai pas oublié. Je ne pense pas qu'il était mauvais, pour un premier dessin c'est clairement une réussite. Un jour tu l'afficheras peut-être en boutique qui sait.

Je dois avouer que j'ai été heureux de te revoir et que j'espère que tu reviendras bientôt à San Francisco, que ce soit pour voir ta famille, ou encore pour me voir moi. Ton dessin est d'ailleurs maintenant accroché dans ma cellule. Il faut le dire, cela apporter de la couleur et un peu de gaité dans tout ce gris. Merci encore de m'avoir dessiné la vie. Cela me donne encore plus envie de sortir et j'attends ce jour avec impatience. On ira dessiner le monde ensemble.

Nawel, un ange déchu.
code by Chocolate cookie



"Without you"
Il ne faut jamais dire qu'on a des regrets. Les regrets représentent tout simplement nos fautes, nos parcours, nos chutes, qui nous a permis alors de devenir ce que nous sommes aujourd'hui. Il ne faut jamais rien regretter, il faut juste assumer et continuer malgré tout, vivre avec, être conscient que nos sois-disant regrets nous servent à avancer. Sans eux, la vie n'aurait plus aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Épistolaire ❄ Julia&Nawel   Aujourd'hui à 2:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Épistolaire ❄ Julia&Nawel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» c'est nawel
» JULIA FIORE
» Julia Roberts
» La Tante Julia et le scribouillard - de Mario Vargas Llosa
» MAC X Julia Petit Collection - Printemps 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Prison-
Sauter vers: