AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
FERMETURE DU FORUM
Vous pouvez cependant nous retrouver sur SCREW DESTINY, GOLDEN PALACE ou TACOSTOWN !! ♥

Partagez | 
 

 Everything you touch turns to gold. + Elena & Sigmund ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P. Sigmund Clarke



∞ Date d'inscription : 20/07/2014
∞ Messages : 119

MessageSujet: Everything you touch turns to gold. + Elena & Sigmund ♥   Jeu 6 Aoû - 4:21


Elena ♥
i'm dying to feel again

Des coups de klaxons retentissent à plusieurs reprises et je pousse un soupir. Oui, j'ai compris. Ce n'était pas à moi de traverser. Pardon, je ne recommencerai plus. Promis. Je lève les mains en signe d'innocence vers les automobilistes, gagne un autre bruit strident, et retrouve la sécurité du trottoir. Bonjour, les gens sont malpolis ici et je me sens mal aimé. Là, je me fais bousculer par une adolescente sur son skate qui en plus me lance un regard noir. Vous savez quoi ? J'abandonne. Je vais faire un sitting par terre et je ne bougerai plus que jusqu'à ce que la police arrive et me mette en prison parce que je proteste contre la vie. Oui, au moins ! Mais non, je reste sage, serre un peu plus fort mon téléphone dans ma poche et augmente le volume de la musique. Laisse Imagine Dragons me rendre un peu plus sourd que je ne lui déjà. Et je continue mon chemin, direction le centre commercial où je dois retrouver ma petite soeur dans sa petite boutique toute pourrie. Oui, toute pourrie. Même si elle travaille dans un disquaire, les articles proposés ne dépassent pas les années 2000. Et même si je trouve ce choix judicieux quand on voit les âneries qui sont sorties au vingt-et-unième siècle... Et bien il y a deux-trois choses merveilleuses qui sont passées à la trappe. Et ça, c'est triste. Mais bref, je ne suis pas là pour me faire écraser ou me plaindre auprès de l'employeur d'Anna. Non, je suis là parce que je n'ai rien de mieux à faire de ma vie, que ma blonde de petite soeur a oublié sa carte de bus ce matin et doit par conséquent ou payer ou marcher et comme elle est fainéante de la vie... et donc je la lui apporte, et que ma blonde de petite-amie a décidé qu'elle voulait faire du shopping et m'a presque agressée sisi je vous jure pour que je la retrouve au centre commercial. En bref, je suis un homme très demandé.

Je pousse la porte de la boutique et... Non, en fait je ne pousse rien du tout. La porte est fermée, et si j'en regarde les horaires d'ouverture la boutique aussi est fermée parce que c'est la pause déjeuner. Fichtre Dieu, aujourd'hui je dois juste être maudit ! Je râle un peu, sors mon téléphone et baisse mon casque de mes oreilles. C'est à ce moment là qu'un petit lutin sautille vers moi, de l'autre côté de la vitre, et tourne la clef et ouvre la porte. « Je t'ai vu sur la caméraaa ! » M'accueille Anna, visiblement ravie d'elle, au point d'en pousser la chansonnette. Un sourire prend place sur mes lèvres et je lève les yeux au ciel, faussement blasé. « C'est géni-aaal ! » Je réponds pour me moquer ouvertement d'elle. Elle me sort sa grimace de quand elle boude, et un léger rire m'échappe. Puis je fouille dans mes poches et en sort son bien que je lui tends. « La prochaine fois, tu marches ma belle ! » Elle hoche négativement la tête. « La prochaine fois, tu seras aussi mignon qu'aujourd'hui et tu viendras parce que tu m'aimes, Platon. » Elle insiste sur mon prénom avec son sourire d'innocente et elle est fière d'elle. Je prévois déjà de la noyer dans l'océan, ne vous inquiétez pas je suis sur le coup. J'exagère un soupir et ébouriffe ses cheveux. « Simone, tu es fourbe et je ne t'aime pas. Veux-tu de ma compagnie ou dois-je disposer ? » Encore une fois, elle fait non de la tête. « Dispose et va rejoindre ta belle, ô preux chevalier ! Moi j'ai rendez-vous avec quatre beaux jeunes hommes ! » Woaw. Pardon ? Anna éclate de rire devant mon air perplexe, et ajoute : « Je parle des Beatles, Sig ! Tout de suite, qu'est-ce que tu vas imaginer ? » Je hausse les sourcils, équivoque, et elle rit encore. Je lui réponds par un sourire et lui offre un bref signe de la main en lui souhaitant une bonne après-midi. Puis elle referme la porte, et je disparais vers d'autres horizons.

Un autre étage, quoi, oui. J'ai reçu un SMS d'Ellie durant mon bref passage sur l'escalator. Ma princesse en détresse sera « en r'tard en r'tard en r'tard » et moi j'ai une chanson pourrie dans la tête, et je suis en avance et seul. Ce n'est pas grave, je n'ai qu'à trouver un endroit où poser mon fessier et attendre patiemment. Mais une fois en haut, une douce mélodie résonne dans mes oreilles et je m'arrête soudainement. Qui, quoi, où, comment ? Les hauts parleurs n'ont pas pour habitude de diffuser ce genre de musique, préférant nous assommer les tympans de sons stridents. Or, là, c'est indéniablement... Mon regard se pose sur le piano placé près de la fontaine, où une jeune femme y est installée et y joue consciencieusement. J'ignore pourquoi, si les gens sont simplement idiots ou bien s'ils ne l'ont pas remarqués, mais personne n'est attroupé autour de l'instrument pour observer la magie opérer. Comme envouté, je me rapproche de l'instrument et de la brune. Je reste silencieux, n'étant ni trop proche ni trop éloigné. Je peux déceler la concentration sur le visage de la pianiste, mais aussi une sorte de sérénité et de bien être. Un sourire me parvient. Je ne sais pas jouer du piano, à vrai dire je connais que quelques accords que Dwayne s'est entêté à m'apprendre pour quelques chansons. Mais c'est indéniable qu'elle sait en jouer, qu'elle n'est pas une personne s'essayant aux touches blanches et noires juste pour s'amuser. Mais malgré tous mes efforts, je n'arrive pas à reconnaître l'air joué. Aussi, quand la mélodie cesse parce qu'elle est finit ou que ma présence a été notifiée, je m'empresse à sourire pour ne pas paraître pour un parfait psychopathe. « Bonjour... Tu joues merveilleusement bien. » Je fais en indiquant l'instrument d'un vague geste de la main. « C'est toi qui a composé la musique ? » Et je me permets le tutoiement, parce qu'elle n'a pas l'air d'être beaucoup plus âgé que moi... Moins, à vrai dire. Alors je ne sais pas, même si elle a l'air assez perplexe, c'est comme ça que ça marche, non ?
Code by Silver Lungs


Without music, life would be a mistake.
Some people have lives; some people have music.  @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
 
Everything you touch turns to gold. + Elena & Sigmund ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Everything you touch turns to gold. + Elena & Sigmund ♥
» blue, gold and silver glitterbug
» pigment old gold
» Reportage photo : sac GOLD LÄSSIG
» Comparatif Babymel Amanda/ Lassig Gold

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Mall-
Sauter vers: